l'hydraulique somptuaire

 

L'hydraulique somptuaire

 

Dès le XVIe siècle, le savoir faire des hydrauliciens est transféré vers le domaine somptuaire, celui des jardins princiers ornés de fontaines et de jets d’eau. Les machines utilisées dans les jardins s’inspirent des machines qui ont fait leurs preuves dans les mines.

En effet, les progrès en hydraulique sont intimement liés à l’activité minière puisque le creusement des profondes galeries impose le pompage de l’eau.

Vue actuelle du château de Modave

Le pays de Liège cultive une tradition minière remontant au XIIe siècle voire à l’époque romaine. La première machine construite pour pomper et alimenter en eau un jardin est conçue en Wallonie.

 

Rennequin Sualem, portrait attribué à Le Brun, XVIIe siècle, château d'Ordange

Le charpentier Rennequin Sualem (1645-1708) réalise une machine pour le prince Jean Gaspard Ferdinand de Marchin au château de Modave. Ce château est bâti sur un éperon rocheux au pied duquel coule le Hoyoux. La machine construite en 1667-1668 élève l’eau jusqu’au château, 50 mètres plus haut. Elle comprend une seule roue, deux manivelles et deux fois quatre pompes qui refoulent l’eau dans une seule conduite.

 

Maquette de la machine de Modave, Modave, château des comtes de Marchin

Cette machine préfigure la machine construite pour Louis XIV à Marly et sert de référence à Rennequin Sualem.

eZ publish™ copyright © 1999-2019 eZ systems as
3349.97