Musée-promenade de Marly-le-Roi Louveciennes
Anonyme, Carte générale de la forêt de Marly, XVIIIe siècle

La collection d’arts graphiques comprend dessins, manuscrits, estampes et imprimés, cartes postales et photographies.

 

Dessins

Elisabeth Vigée-Lebrun, Portrait d'Antoinette Savalette de Magnanville, 1776
Maurice-Quentin de La Tour (d'après), Portrait de Louis XV, XVIIIe siècle

Au dessin de Jacques Rigaud, Vue de l’Abreuvoir de Marly, s’ajoutent trois pastels dont l’un représente Louis XV, d’après Maurice-Quentin de la Tour, et deux autres, Madame de Saint-Huberty et Madame Antoinette Savalette de Magnanville, d’Elisabeth Vigée-Lebrun.

Une aquarelle du XIXe siècle représente le bâtiment sur la Seine qui abritait la machine hydraulique de X. Dufrayer.

 

Manuscrits

 

Parmi la correspondance et les documents autographes, figurent des lettres de Louis XIV, de sa petite-fille Louise de Bourbon, de Jules Hardouin-Mansart et de Madame Du Barry.

Le musée conserve aussi pour cette dernière les minutes du vol de ses bijoux et de son procès la condamnant à mort.

 

Estampes et imprimés

Auguste-Alexandre Guillaumot, La Rivière, vers 1865
Anonyme, Louis XIV protecteur des arts, XVIIe - XVIIIe siècles

De nombreuses estampes des XVIIe , XVIIIe et XIXe siècles illustrent l’évolution du château, du domaine et de la machine de Marly : parmi elles, les six vues de Marly sous Louis XV, par Jacques Rigaud, auxquelles s’ajoutent les vues de Pierre Aveline, de Nicolas de Fer, des membres de la famille Mariette ou de François Blondel.

La Vue de la fameuse machine de Marly par Lievin Cruyl, datant du début du XVIIIe siècle, est remarquable par sa précision et l’étendue de sa représentation.

Philippe de La Hyre et Nicolas de Fer, Planisphère céleste méridional, 1775

 

Premier essai de reconstitution du domaine, l’album d’Auguste-Alexandre Guillaumot Le château de Marly, publié en 1865, témoigne de la place conservée par Marly dans l’imaginaire collectif.

Un ensemble de cartes anciennes (XVIe - XVIIIe siècles) montrent l’état des connaissances astronomiques et géographiques des différentes époques.

 

Nicolas Bion, Traité de la construction et des principaux usages des instrumens de mathématique, 1725

Parmi les livres anciens sur l’histoire du domaine et les sciences, figurent l’édition de 1717 de la Nouvelle Description des Châteaux et Parcs de Versailles et de Marly de Piganiol de la Force, décrivant le domaine à son apogée ainsi qu’une édition de 1679 de la Table des constellations d’Augustin Royer, architecte du roi.

 

 

Cartes postales et photographies

Crue de la Seine à Bougival - 1910, carte postale, début du XXe siècle

De nombreuses cartes postales anciennes de Marly-le-Roi, de Louveciennes et des environs, témoignent de l’histoire de l’ancien département de la Seine-et-Oise et de la région.

 

 

 

Maurice Hanotte, Le parc de Marly, 1932

Le recueil photographique du Docteur Hanotte atteste de l’état de dégradation du parc de Marly et des premiers essais de restauration dans les années 1930.

 

Michael Kenna, Above the Abreuvoir, 1997

Quelques photographies des années 1960 montrent la destruction de la machine de Marly et de ses bâtiments.

 

 

Depuis 1997, la photographie contemporaine est entrée dans les collections via l’œuvre de Michael Kenna, Above the Abreuvoir, regard de l’artiste sur le parc.


1649.76